Clicky

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Brèves du Conseil communal de Saint-Hubert du 30 septembre 2021

Pin it!

2018-10-02_123225.jpg

Conseil communal du 30 septembre 2021

Un avant-dernier pour la route ?

Jeudi soir, Jean-Luc Henneaux a présidé comme bourgmestre ce qui, selon ses mots, « pourrait être son avant-dernier Conseil communal » [1]. La prochaine séance pourrait se tenir en présentiel. Ph. Gilson (PluS) a demandé que les réunions soient aussi retransmises en vidéo. Le Collège annonce que « c’est à l’étude ».

Le Conseil a adopté les nouveaux règlements de collecte des déchets (sacs bleus). DynamIC DynamIC a réclame qu’IDELUX offre des sacs supplémentaires aux usagers et estime que le volume des sacs (60 litres) est insuffisant pour de nombreux usagers (dont les commerçants). Le Collège reconnaît que le système mis en place à partir du 1er octobre devra être revu en fonction de la pratique. La Commune poursuivra son engagement dans la promotion du recours à la consigne (canettes, bouteilles plastiques).

Le Conseil a durci le règlement punissant les dépôts clandestins d’immondices et supprimé le service ecomobile (ramassage particulier payant).

Le Conseil a approuvé l’activation du partenariat entre la Commune et le CPAS pour la fourniture de repas scolaires de qualité à partir de ce premier octobre. Les prix demandés aux parents restent ce qu’ils sont.

Le Conseil autorise les scouts colocataires de la ferme du Samray (avec le MCC — motocross) à sous-louer les lieux à d’autres mouvements de jeunesse. Le MCC gardera cependant la priorité pour son cross annuel.

Les plaines de jeux vont faire l’objet d’une mise à jour. De nouveaux équipements seront installés à proximité du hall sportif (table de tennis, skate) à la demande d’un groupe de jeunes.

Le Conseil a approuvé le transfert à titre gratuit de la caserne des pompiers à la Zone de secours Luxembourg. La Commune aura un droit de préemption si la Zone décidait d’abandonner les lieux.

Le mécanisme des subsides de moins de 2500 euros a été revu s’agissant des associations sportives. L’attribution tient désormais compte du nombre de membres et des conditions d’exercice (hors ou dans installations).

Les policiers de la zone seront dotés de caméras personnelles (« bodycams) susceptibles d’être utilisées pour montrer les conditions d’intervention.

Le prochain Conseil devrait prendre une position « de principe » sur l’intégration de la forêt de Saint-Hubert dans un parc naturel.

Correspondant : Paul Gruselin

[1] Le conseiller J. Marchal (DynamIC) était excusé.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel