Clicky

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Administration communale

  • Brèves du Conseil communal de Saint-Hubert du 30 septembre 2021

    Pin it!

    2018-10-02_123225.jpg

    Conseil communal du 30 septembre 2021

    Un avant-dernier pour la route ?

    Jeudi soir, Jean-Luc Henneaux a présidé comme bourgmestre ce qui, selon ses mots, « pourrait être son avant-dernier Conseil communal » [1]. La prochaine séance pourrait se tenir en présentiel. Ph. Gilson (PluS) a demandé que les réunions soient aussi retransmises en vidéo. Le Collège annonce que « c’est à l’étude ».

    Le Conseil a adopté les nouveaux règlements de collecte des déchets (sacs bleus). DynamIC DynamIC a réclame qu’IDELUX offre des sacs supplémentaires aux usagers et estime que le volume des sacs (60 litres) est insuffisant pour de nombreux usagers (dont les commerçants). Le Collège reconnaît que le système mis en place à partir du 1er octobre devra être revu en fonction de la pratique. La Commune poursuivra son engagement dans la promotion du recours à la consigne (canettes, bouteilles plastiques).

    Le Conseil a durci le règlement punissant les dépôts clandestins d’immondices et supprimé le service ecomobile (ramassage particulier payant).

    Le Conseil a approuvé l’activation du partenariat entre la Commune et le CPAS pour la fourniture de repas scolaires de qualité à partir de ce premier octobre. Les prix demandés aux parents restent ce qu’ils sont.

    Le Conseil autorise les scouts colocataires de la ferme du Samray (avec le MCC — motocross) à sous-louer les lieux à d’autres mouvements de jeunesse. Le MCC gardera cependant la priorité pour son cross annuel.

    Les plaines de jeux vont faire l’objet d’une mise à jour. De nouveaux équipements seront installés à proximité du hall sportif (table de tennis, skate) à la demande d’un groupe de jeunes.

    Le Conseil a approuvé le transfert à titre gratuit de la caserne des pompiers à la Zone de secours Luxembourg. La Commune aura un droit de préemption si la Zone décidait d’abandonner les lieux.

    Le mécanisme des subsides de moins de 2500 euros a été revu s’agissant des associations sportives. L’attribution tient désormais compte du nombre de membres et des conditions d’exercice (hors ou dans installations).

    Les policiers de la zone seront dotés de caméras personnelles (« bodycams) susceptibles d’être utilisées pour montrer les conditions d’intervention.

    Le prochain Conseil devrait prendre une position « de principe » sur l’intégration de la forêt de Saint-Hubert dans un parc naturel.

    Correspondant : Paul Gruselin

    [1] Le conseiller J. Marchal (DynamIC) était excusé.

  • Halte à l’embrouille mayorale !

    Pin it!

    PS+.jpg

    Halte à l’embrouille mayorale !

    C'est en ces termes que débute le dernier communiqué de presse du groupe PluS signé Séverine Pierret et Philippe Gilson.

    Et ils continuent ainsi : 

    Pratiquement quatre mois après l’annonce inattendue d’une prochaine démission du bourgmestre, la Ville de Saint-Hubert ne sait toujours pas qui prendra les commandes. 

    Les dernières informations sur le sujet ne laissent présager aucune solution rapide. C’est inacceptable. 

    Il n’est pas correct de laisser une commune de 5700 habitants dans l’expectative alors que plusieurs dossiers exigent des lignes de conduites fermes et bien définies. 

    La question d’un éventuel transfert du réseau d’eau à la SWDE en est un. La remise en état des voiries en est un autre. Et nous ne reviendrons pas sur les difficultés créées par la crise COVID. 

    Nous constatons que la majorité Cap-CDH-ECOLO, manifestement surprise par la décision du mayeur en titre, peine à mettre en place une solution au problème ainsi créé. 

    Aucun Conseil communal n’a été réuni en août. Quid de septembre ? 

    La Commune est livrée à une gestion à la petite semaine, sans perspectives claires, sans ressort et, plus grave, sans contrôle démocratique. 

    Que la majorité (si elle existe encore) fasse son boulot, nous faisons le nôtre.

    Séverine Pierret, conseillère communale PluS,
     0496 965854 / sevpierret@hotmail.com

    Philippe Gilson, conseiller communal PluS
    0496694997, philippegilson9@hotmail.com

    Jean-Luc Henneaux, en vacances, s'explique suite à ce communiqué sur son mur Facebook : 

    Ah oui, pour ceux qui s’inquiètent de la gestion de la Commune, je précise que je travaille très activement avec la D.G. à la conception du budget communal 2022 Il sera présenté au Conseil d’ici un bon mois. C’est le principal outil de gestion... Par le passé il était souvent présenté en mars, avril... par ceux qui s’inquiètent aujourd’hui de la gestion de la Commune... En résumé c’est un peu « faites ce que je dis et pas ce que j’ai fait »
    Bonne journée à toutes et tous
  • Nouveau texte pour la plaque commémorative.

    Pin it!

    241654475_1019155695601418_8220262008477778943_n.jpg

    À l’entrée du parc Dussart, une pierre commémorative avait été installée en mémoire des enfants disparus ....
    Le temps faisant son œuvre le texte n’était plus lisible…
    La Commune a donc procédé au remplacement du texte sur une surface durable qui permettra de lire à nouveau ce message de mémoire et d’espoir, fidèle au message initial....
    Extrait de la page Facebook de l’échevinat Céline Nicolas.

  • Brèves du Conseil communal de Saint-Hubert du 29 juillet 2021

    Pin it!

    Logo-final-Saint-Hubert-MOYEN-1000x500.jpg

    Le Conseil communal de Saint-Hubert a tenu sa séance en visioconférence jeudi 29 juillet en l’absence des conseillers Marchal (DynamIC) et Brocart (Cap).

    La majorité (Cap) a voté une augmentation du prix de l’eau pour 2022 en portant le coût-vérité distribution (CVD) à 2,73 cts, contre 2,24 actuellement. L’opposition (DynamIC et PluS) a critiqué la mesure comme antisociale. C’est à la Région wallonne qu’il revient maintenant de trancher en approuvant, ou non, cette augmentation.

    S’agissant des factures d’eau 2021, sur interpellation de PluS, le Collège a promis qu’il y aurait possibilité de payer des acomptes (deux sans doute).

    Le Conseil a approuvé le plan d’action pour l’énergie durable et le climat « Horizon » 2030 (PAEDC). Sa réalisation devrait impliquer la population, mais les appels à la participation citoyenne (via un Comité de Pilotage) n’ont guère rencontré de succès. Une relance sera faite. Le Conseil a d’ailleurs approuvé le placement de panneaux thermiques à la piscine, ce qui devrait réduire de 10 % la consommation de mazout.

    S’agissant de l’aérodrome, le Conseil a approuvé l’installation d’un dispositif fermant sur l’un des hangars (coût estimé : 57 000 euros). Des ressources supplémentaires sont attendues de l’implantation d’une « ferme solaire » (10 hectares de panneaux) et des activités en croissance, notamment grâce aux drones  (école de pilotage, livraison de colis).

    Les dispositifs ralentisseurs de la route d’Arville (Lorcy), de l’avenue Nestor Martin et de la rue des Rogations vont être équipés de signaux donnant la priorité au trafic sortant. Le Collège annonce l’installation prochaine d’autres ralentisseurs (lieux non précisés). La question des vitesses excessives est évoquée. Le mayeur voudrait plus de recours aux radars répressifs. Il estime aussi que la prévention est primordiale, notamment via la formation des nouveaux conducteurs.

    Un nouveau règlement général de la zone de police a été adopté (sera disponible sur le site communal). Il intègre de nouvelles dispositions concernant le certificat Certibeau (conformité des installations d’eau dans les nouveaux immeubles) et des précisions sur les sanctions administratives communales (SACs).

    Le Conseil a rendu hommage à Rose–Marie Bourgeois, Secrétaire communale honoraire, Fernand Douny, ancien conseiller, récemment décédés, et aux victimes des inondations.

    Correspondant : Paul Gruselin

  • Brèves du Conseil communal du 24 juin 2021

    Pin it!

    Logo-final-Saint-Hubert-MOYEN-1000x500.jpg

    En raison de mes vacances, voici, avec un peu de retard, le compte rendu du dernier Conseil Communal de Saint-Hubert.

    Voici un aperçu (non exhaustif) des sujets abordés par le Conseil communal de Saint-Hubert, jeudi 24 juin. En l’absence du bourgmestre, la séance, retransmise en vidéo, était présidée par le Premier échevin, P. Henneaux. Le pic des contacts enregistrés en direct a été de 57.

    La majorité (Cap) souhaitait augmenter le prix de l’eau en portant le coût-vérité distribution (CVD) à 2,73 cts, contre 2,24 actuellement. La proposition, fortement critiquée par les groupes de l’opposition (DynamIC et PluS) a été retirée. Elle sera représentée et rediscutée lors du prochain Conseil.

    Dans le cadre d’une modification du budget communal pour 2021, le Collège a promis de donner une priorité à la réfection des voiries. L’opposition demande à voir. Dans le paquet routier on trouve notamment la remise en ordre de 1,200 mètres de la route entre communale Poix et Arville, ainsi que d’une partie de la route de Lorcy et de la route de Mormont à Awenne.

    Le Conseil a approuvé l’achat de matériel divers pour l’équipement des cuisines des écoles. Cet achat est lié au dispositif de repas scolaires confectionnés par la cuisine du home Herman et qui pourront être distribués dans de très bonnes conditions. Le Collège affirme que cette amélioration du service n’entraînera aucune augmentation des prix pour les parents.

    On vit vieux et mariés à Saint-Hubert. Cela oblige le Collège à ajouter une catégorie « noces de platine » (70 ans de mariage) à la liste des jubilés matrimoniaux. Les heureux jubilaires ( deux couples prévus en 2021) percevront un chèque achat d’une valeur de 200 euros. Trois autres catégories sont retenues : 50 ans de mariage (noces d’or) : 125,00 euros, 60 ans de mariage (noces de diamant) : 150,00 euros, 65 ans de mariage (noces de brillant) : 200,00 euros 

    Le Conseil a avalisé le préfinancement par la Commune d’une allocation exceptionnelle aux associations sportives actives dans la commune (40 euros/affilié.e). On prévoit un montant total de 94.000 euros qui seront remboursés par la Région (Compensation COVID). 

    On a présenté les projets de la première phase de restauration des toitures des bas-côtés sud de la basilique. Le financement est essentiellement assuré par la Région wallonne (1 million/an pendant 10 ans). Questionné sur  les aménagements pour faciliter l’accès à la basilique des personnes à mobilité réduite, le collège promet que le nécessaire sera fait. 

    Le Conseil a approuvé les conventions pour le ramassage des textiles via les bulles des asbl Curitas et Terre. Le réseau « Terre » comptera une bulle de plus à Awenne. Pour rappel, cette asbl a aussi installé un centre de tri à Neufchâteau et adhère pleinement aux valeurs solidaires.

    Correspondant : Paul Gruselin